Zones
     
Zones
Je suis une arpenteuse de rues, de villes, de banlieues, de campagnes, ainsi que de zones industrielles. Toutes ont leur intérêt à mes yeux en quête du détail ou du paysage qui nourrira mon travail photographique quelque soit l'inspiration du moment.
Et puis, il y a ces peintures, d'aucun les appellerait croûtes, kitsch. Oeuvres d'artistes tantôt doués, voire talentueux, peut-être peintres du dimanche, ou peintres en série qui en quelques coup de pinceaux virtuoses vous présentent des paysages idéalisés aux couleurs psychédéliques.
Depuis, un peu plus d'un an, je suis allée chaque mardi matin aux Puces, à la recherche de ces tableaux qui pour la plupart étaient dans un état pitoyable, déchiré, défoncé, taché, abîmé par les mauvais traitements. Rejetés, abandonnés par des héritiers ou par défaut, achetés par les chiffonniers, vides-greniers.
Je les ai photographiés, bichonnés, restaurés numériquement. Parfois, j'en ai changé les tons et surtout, y ai introduit les fruits de mes glanages photographiques et ainsi leur ai donné une nouvelle vie, un recyclage, en quelque sorte un message discret sur ce monde qui va à vau-l'eau.

Irène de Groot, janvier 2020
Top